Shanghai Low Carbon Hubs

Shanghai, Chine

Shanghai, mégapole chinoise de 25 millions d’habitants du delta du Yangzi, voit croître chaque année le nombre d’automobilistes au détriment de la mobilité douce. Dans ce contexte, Citilinks évalue les formes de mobilité et d’intermodalité qui peuvent apporter une partie de la solution à la congestion.

Les « pôles d’échanges à faibles émissions de carbone » ont pour but de stimuler l’intermodalité entre transports publics urbains et modes doux (marche à pied + vélo.) Ils s’inscrivent au sein d’une vision globale du développement de la ville qui cherche à coordonner mobilité durable et développement urbain. La volonté de créer de petits centres urbains équipés à proximité des gares urbaines secondaires répond au principe de la ville des courtes distances.